Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

Chemin de croix
Chemin de croix

Chemin de Croix, Drame (1h50), de Dietrich Brüggemann

Avec Lea Van Acken, Fransciska Weis, Florian Stetter, Lucie Aron

Maria a 14 ans. Elle est l’aînée d’une famille qui pratique la foi authentique, dont la mère est d’une autorité excessive. Ma Mère... Le dernier des quatre enfants, Johannes, 4 ans, ne parle toujours pas. Peut-être est-il autiste ? Petit garçon attachant, que seul Maria semble comprendre et réciproquement. Entre eux, ce fil ténu et invisible. La famille compte aussi Bernadette, la jeune fille au pair, vers laquelle Maria se tourne volontiers, qu’elle admire. Et bien sûr, le Père Weber, sans concession, dont le discours d’entrée de film sur l’Eglise laisse pantois et suffocant, tant le manque de tolérance, la culpabilité, l’intégrisme sous-tendent chacun de ces mots.

Maria, ces mots, elle les avale. Au point de croire que si elle offre sa vie en sacrifice à Dieu, son petit frère guérira. Contre son gré et le cours naturel de son évolution qu’elle ignore, elle se détourne des garçons, fuit la musique satanique et les rythmes soul démoniaques, cesse de soucier de son apparence : elle ne doit pas plaire ou tenter. Elle veille à ne pas mentir, et se confesser. Bientôt rien ni personne ne peut plus la détourner de sa mission. De ce que Dieu attend d’elle, avant de lui donner accès au paradis. Jusqu’au jour de sa confirmation, ce moment où l’enfance cesse.

Le film, austère, est construit en 14 séquences, celles des stations du chemin de croix de Jésus, et le parallèle saisit d’effroi et de stupeur. Maria est trop mûre, trop souffrante, trop faillible, trop friable, trop crédule, trop exigeante, trop ignorée, trop maltraitée. Abandonnée, elle qui croit que Dieu la préservera et lui accordera sa miséricorde. Et ses parents, dans toute cette histoire ? Un père mutique, une mère atrabilaire, rigoriste. Maria est si jeune. Tous, passent à côté de leur foi. Ce chemin de croix s’avèrera-t-il vertueux ? Maria deviendra-t-elle une sainte ?

Ce film a été récompensé par un Ours d’argent du meilleur scénario et du prix œcuménique au festival de Berlin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article