Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par isabelle kévorkian

Transparences, Loupes & miroirs aux Frigos de Paris

Jacques Limousin est sculpteur. Il a installé son atelier à l’Aiguillage galerie, située dans les Frigos de Paris, endroit underground fascinant. Dans ce quartier en mouvement, les Frigos font face à la BNF, aux Grands Moulins et à la faculté Paris Diderot. Autant dire qu’il émane une ambiance interlope, éclectique et électrique. Les Frigos de Paris doivent leur nom à la gare frigorifique de Paris Ivry, construite en 1921 par la Compagnie Ferroviaire Paris-Orléans, pour transporter des denrées fraîches. Il s’agissait d’un réfrigérateur démesuré qui donnait accès aux trains. A présent, cet entrepôt bétonné et moiré est devenu un atelier d’artistes contemporains.

Ce soir, Jacques Limousin inaugure sa nouvelle exposition, influencée par des lieux (le Havre, l’île de Ré, Venise, Londres …), par l’art africain, la littérature et la poésie, les contes et légendes. Il recycle, réinvente des vies aux objets qu’il traque dans la Tamise, aux marchés aux puces de Vanves ou de Bruxelles, dans des criques secrètes à Ré. Il déniche du minerai de fer natif. Ses ossements, pierres blanchies des falaises et autres fragments sont assemblés et forment de petites histoires qu’il convient de décrypter à la loupe, et dans ses jeux de miroirs. De nouvelles perspectives s’offrent et comme Alice, on tombe de l’autre côté. Des analogies s’imposent, la frontière entre rêve et réalité est ténue. Ses titres forment des rébus et brouillent les pistes. « L’Eggsistence » est un hymne à la vie et à Raymond Queneau. Ses loupes diminuent les sculptures, en hommage au Douanier Rousseau. Au gré des œuvres, vous retrouverez une madeleine de Proust, l’âme d’Apollinaire. Les plus inventifs pourront transposer les figures de l’Oulipo à la scénographie. Cette exposition donne à réfléchir sur le temps qui passe, à travers les essais d’ombres et de lumière ou les proportions subjectives. Un travail surprenant, tout en finesse. Esprits curieux, encanaillez-vous. Rendez-vous ce soir, 19 septembre, à 19H au 19 rue des Frigos.

Transparences, Loupes & miroirs. Jacques Limousin, sculpteur. Aiguillage. Galerie Frigos de Paris (13ème), jusqu’au 10 octobre. www.limousin.sculpteur.com

Commenter cet article