Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par isabelle kévorkian

La Langue des Signes Française pour garantir l’égalité des chances aux 160 000 postiers du Courrier, au sein du groupe La Poste !

 

Jeudi 23 juin 2011, l’Université du Courrier (conçoit et dispense les formations pour les postiers) du groupe La Poste recevait le prix « Acteurs publics » décerné par l’OCIRP, Organisme Commun des Institutions de Rente et de Prévoyance. Parmi les actions de l’OCIRP, dont l’objectif est de pallier les insuffisances des régimes légaux de perte d’autonomie, de handicap et de décès précoce, le prix « Acteurs économique et handicap » valorise des exemples à suivre en matière de reconnaissance du handicap. 15% de la population mondiale est handicapée ; le handicap fait partie intégrante de nos vies et des entreprises. Les projets récompensés font place à l’action et à la sensibilisation de toute l’entreprise, qui s’engage au bénéfice de l’ensemble de ses collaborateurs pour rendre ordinaire le handicap. Pour Axel Kahn, président, il s’agit d’une « vraie belle dose d’humanité partagée ».

Pour cette 4ème édition, plus de 250 dossiers d’entreprises privées, publiques ou d’acteurs de l’économie sociale ont été proposés, pour 8 prix remis. La Poste a été primée pour son dispositif de formation autour de la LSF (Langue des Signes Française). Suite à une demande de postiers sourds, un formateur de l’Université du courrier, sourd de naissance et appareillé, a joué le rôle d’interface auprès d’un autre collègue formateur pour des sessions de formations généralistes. Il a lui-même suivi une formation à la LSF pour appréhender sa pédagogie et maîtriser cette langue. Il a ensuite créé un module de formation spécifique : « les basiques de la LSF », qui s’adresse à tous les postiers du groupe, managers, facteurs, agents, encadrants...., qu’ils soient sourds ou entendants (histoire, fondamentaux de grammaire et de vocabulaire). Cette formation a l’ambition de fluidifier la communication au sein des entités du groupe La Poste et de rendre concrète l’égalité dans l’entreprise. Initiative locale initiée en 2009, ce dispositif est désormais généralisé sur tout le territoire national et les sessions sont complètes jusqu’en 2012 ! Plus de 150 postiers ont déjà suivi le module dédié.

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre de la loi du 11/02/2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes, dans la stratégie du groupe au travers d’un handicap signé avec les syndicats (accord national du 18/02/2008, prolongé par un avenant du 20/11/2010) et d’un engagement autour de 4 priorités : l’équité dans les parcours professionnels, l’adaptation des postes de travail, les parcours de formation accessibles pour tous, une information et un dispositif d’accompagnement personnalisé.

Précisons que la Langue des Signes n’est pas universelle. Il s’agit d’une langue, et c’est la Langue des Signes Française qui est proposée aux postiers du groupe La Poste, qui désormais peuvent parler le français ou le « signer ».

En tant que directrice de la communication de l’Université du Courrier, je ne peux que m’en réjouir : je suis fière de m’investir pour une entreprise et plus largement d’appartenir à une société « inclusive ». A titre personnel, j’y suis sensibilisée : ma nièce étant née sourde je partage avec elle ce prix.

 

www.exempleasuivre.com 

www.exempleasuivre.fr/groupe-la-poste-direction-du.html  

www.laposte.fr/Le-Groupe-La-Poste  

 

 

Commenter cet article