Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par isabelle kévorkian

Embarquez-nous!

Plus que 15 jours avant la date limite...

 

Pour la 2ème année consécutive, La Poste Côte d’Azur organise le concours de la correspondance dans le cadre du programme « Partageons les émotions du Courrier », dont l’ambition est d’attiser l’écriture épistolaire. Du grec epistellein qui signifie « envoyer à », l’écrit épistolaire est à l’origine de la communication, et c’est logiquement que le groupe La Poste promeut la lettre, et l’écrit sous toutes ses formes. C’est logiquement que le Courrier se positionne non plus seulement comme un opérateur logistique, mais aussi comme un média au même titre que le cinéma ou la télévision. Média de proximité, média de confiance, média naturel qui relie. « On ne peut rien écrire dans l’indifférence », formulait Simone de Beauvoir et elle avait raison. On ne peut rien échanger dans l’indifférence, rien véhiculer, rien distribuer, rien partager dans l’indifférence. Telle est la force du groupe La Poste et de ce concours : unir et révéler impressions, sensations, inspirations.

 

Le thème du concours 2012 s’articule autour de deux mots qui s’accouplent avec évidence pour exalter l’imagination : « rêve et voyage ». Pour les participants, répartis au sein de quatre catégories (grand public, lycéens, postiers et défricheurs d’art postal) l’enjeu sera d’entraîner le jury, de l’éveiller, de le surprendre.

« Personne ne peut vous apporter aide et conseil, personne. Il n’est qu’une seule voie. Entrez en vous-même. Recherchez au plus profond de vous-même la raison qui vous impose d’écrire ; examinez si elle étend ses racines au tréfonds de votre cœur ». Suivez ces propos de Rainer Maria Rilke, et écrivez avec vos tripes et votre âme, rendez-vous disponibles.

Gaston Bachelard s’impose pour conclure : « Si une image présente ne fait pas penser à une image absente, si une image occasionnelle ne détermine pas une prodigalité d’images aberrantes, une explosion d’images, il n’y a pas d’imagination. »

Alors ne tardez plus : prenez votre papier et votre stylo, déterminez avec soin votre destinataire, la date et le lieu de votre missive, son objet, et puisez en vous des mots que vous seuls saurez assembler. Inspirez-nous. Faites-nous naviguer. Evadez-nous. N’oubliez pas de signer, laissez votre empreinte, une trace.

Ne vous interdisez rien, au contraire : bouleversez nous, embarquez-nous dans votre voyage et laissez-nous une place dans votre rêve.

La Poste vous offre cette liberté-là, osez.

 

Retrouvez cet article et tout ce qui concerne le concours sur le blog dédié :

http://www.rencontresentouteslettres.fr/reve-et-voyage-par-isabelle-kevorkian-presidente-du-jury-postiers/

Commenter cet article