Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

CausseMilène Guermont a décidément toutes les audaces. Ses « happenings » (le terme est réducteur ou convenu, je ne trouve pas celui qui convient : il n’existe pas encore), qui mêlent art et technologie, se succèdent, toujours plus étonnants et inattendus. Ce qui l’importe, Milène Guermont, c’est de transposer son savoir-faire particulier, unique, d’artiste (Ensad) et d’ingénieur (Ensiacet Mines, Brown University), et de vérifier ce qu’elle est capable d’en modeler, ce qu’il est possible d’y interpréter. Des œuvres conçues comme des miroirs sociétaux, historiques, environnementaux, sociaux, et internationaux, sans frontière ni tabou. Elle fait dialoguer les éléments et les personnes. Elle reconnecte sans avoir recours aux réseaux sociaux. Cette semaine, elle a réalisé une prouesse : organiser un vernissage au Cimetière du Montparnasse, le 1er novembre. Pas n’importe quel type de vernissage ! Spectaculaire, remarquable et symbolique, qui démythifie la mort, lui offrant une esthétique originelle et lumineuse.

 

Lors d’une précédente FIAC, un homme féru d’art contemporain, séduit par les œuvres originales de Milène Guermont, en béton vivant -qui écoute, respire, regarde, vibre et s’émeut lorsqu’il entre en contact, lui a passé une commande : serait-elle en mesure de lui confectionner un tombeau-œuvre-d-art, qui fluidifie son passage entre terre et ciel. Un tombeau vertical et moderne, à facettes multiples comme la vie. Qui puisse aussi refléter la lumière. Qui prolonge l'existence. Milène Guermont a accepté. Quand elle en parle, elle semble transcendée et ses propos se tournent toujours vers l’Egypte et, en l’occurrence, renvoient aux rites funéraires. Le tombeau était réalisé du vivant de son commanditaire, pyramidal, massif aux pans inclinés. Il revêtait une importance majeure : symbole d’éternité. C’est sur ces principes ancestraux que Milène Guermont a imaginé le tombeau #Causse qui fait référence aux paysages vallonnés des Causses, d’où provient le mystérieux pharaon contemporain.

La tombe est sobre et neutre, noire, marmoréenne, elle passerait presque inaperçue, en face de celles de Philippe Noiret et de Jean Poiret, à la diagonale de celle de Serge Reggiani, sur la même ligne qu’un autre Serge musicien : Gainsbourg, dans une autre division. Plus bas, Claude Sautet et une épitaphe qui résume les choses : « Garde le calme devant la dissonance ». Plus haut, une pionnière créatrice : Antoinette Fouque. La plupart des tombeaux qui l’entourent sont carrés, dignes, blancs ou noirs. Trop récemment, Wolinski, Kate Barry. Anonymes et artistes se côtoient. Ici, le partage et l’équité sont de mise. Il y règne une atmosphère paisible et recueillie, et en même temps, presque insouciante et facétieuse, remplie d’anecdotes sibyllines. Ces personnages avaient tous en commun une certaine idée de l’art de vivre, du respect et de la loyauté. Au milieu de cet aréopage, ce tombeau fait sens, discret et sophistiqué.

 

Un tombeau composé de 12 facettes « comme les 12 étages de la cellule photoélectrique à multiplicateur d’électrons inventée par le commanditaire » explique Milène, qui poursuit : « des fibres optiques coulées dans le béton permettent à la lumière de passer d’une face à l’autre. Lorsqu’un nuage, oiseau ou visiteur passe devant une fibre optique cela se répercute sur une autre face ». Entre ombre et lumière, ça ne déplairait pas à Henri Langlois, cette idée, lui dont la tombe n'est pas très éloignée non plus. Le côté le plus grand s’étend jusqu’au ciel à la verticale. Ça rappelle une légende japonaise, celle d’Izanagi et Izanami, à la création du monde : ils tendent un escalier entre ciel et mer, pour accoster et créer l’environnement. Une affaire de divinités, décidément, la vie et la mort, en accord avec la nature. Cette verticale est ancrée au sol, les obliques s’y rattachent. Comme un phare au milieu de l’océan, repère refuge. « La mise en tension globale créé une dynamique visuelle infinie, synthèse entre nature et abstraction » termine Milène, sourire aux lèvres. Si jeune et frêle, Milène explique, simplement, comme si elle n’avait pas conscience du nouvel exploit qu’elle vient de réaliser. Un tombeau qui, en tous points, rappelle la valeur de la vie, ses joies et tourments, ses plaies et ses bosses, ses piques et son cœur. Un tombeau qui pulse.

 

Milène Guermont vient d’être célébrée à l’Unesco pour sa sculpture extravagante, composée de phares de LED, installée place de la concorde. Ce #Phares monumental qui parlait aux monuments de la ville, comme aux passants curieux et attentifs, incarnés parmi les éléments. #Phares a été récompensé dans le cadre de l’année internationale de la lumière (IYL), visant à préserver la planète. Milène Guermont est la seule française à avoir été retenue par le comité d’organisation. 2016: année de la consécration pour l'artiste-ingénieur. Un succès mérité, qui prouve que l’inventivité ne cesse jamais de se renouveler. Notons que Milène s’attache à travailler avec des entreprises françaises, une autre de ses spécificités, et que #Phares a été labellisé "Paris Pour le Climat" et "COP21/CMP11". Milène est engagée.

 

Le tombeau #Causse aura nécessité 4 mois de travail, il est exposé depuis juillet au cimetière du Montparnasse. La sculpture a déjà prouvé sa résistance aux températures extrêmes, la canicule et les épisodes de froid intense qui sont presque passés inaperçus. Il est visible division 4, section 1, ligne 14 RP 2 et 3 Nord, boulevard Edgar Quinet, à Paris.

 

www.mileneguermont.com

Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont
Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont

Tombeau Causse au cimetière du Montparnasse ; Phares -Milène Guermont

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :