Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

#lanouvelleolympe

#lanouvelleolympe

L’Orchestre de chambre de Paris a lancé l’initiative. Premier orchestre de proximité, n’hésitant pas à se rendre de l’autre côté de périf’, sur l’eau comme sur terre, dans des théâtres, des salles de concert ou des cours parisiennes, pour permettre la découverte de la musique et des émotions qu’elle procure, tout en expliquant les intentions des compositeurs, interprètes et chef d’orchestres d’horizons divers. D’autres, moins connus, n’en décentralisent pas moins leur approche musicale, et inventent une pédagogie en mode réseaux sociaux : compagnonnage et partage. Au bénéfice de tous.

Une nouvelle pédagogique de la musique, au cœur des préoccupations sociétales

Joanna Marteel, professeur de piano, de chant et de solfège a imaginé une nouvelle manière d’enseigner, allant jusqu’à créer une association, ExceptionArt, pour labelliser les interactions qu’elle entend créer. Elle s’engage en faveur de l’environnement avec La Terre en Colère, ou de la protection animale, à travers une création en cours, déclinée de l’histoire de La Nouvelle Olympe, composé avec la romancière Isabelle Kévorkian. Des causes sociétales, qu’elle met en scène pour les enfants et leurs parents, intégrant le chant, des instruments classiques comme le piano ou inédits comme des poubelles pour sensibiliser au développement durable, et la verticalité théâtrale. Des événements conçus pour toucher le cœur de la cité, et ses alentours. La Terre en colère a notamment été primé par la fondation Nicolas Hulot, et a reçu un trophée des mains du chef Raoni.

Le concert participatif : une conversation avec le public

Egalement concertiste, Joanna Marteel n’hésite pas à traverser océans et continents pour jouer, aux côtés de son complice, Florent Nagel, l’un des interprètes-compositeurs parmi les plus prometteurs de sa génération, une Alice au pays des merveilles, bien éloignée des sentiers battus. La fantaisie de Lewis Caroll demeure, et la formation (piano à 4 mains et récitant) propose un cours de mystère singulier, avec le public. Ce conte-musical fait appel à l’intuition et l’instinct, et touche à l’âme. Florent Nagel enseigne lui aussi le piano, de façon la plus accessible et virale qui soit, s’appuyant résolument sur le web. Il vient de rendre accessible une pièce pour 60 doigts, RageÔRêve qui raconte une histoire : celle de la rencontre entre une concertiste et un élève, autour d’un piano. Chacun s’enferme dans sa tour d’ivoire. Le piano va devenir source d’enrichissement et de rapprochement. Les frontières vont tomber. Deux pianistes se sont approprié l’argument qu’ils ont décliné en Master class, afin que nous nous sentions tous concernés. Florent Nagel est aussi à l’origine d’une partition « Simple et Féroce » (éditions Lemoine) qui favorise l’écoute, et permet de jouer des pièces uniques, ou de les associer, d’en inverser le sens ou de dérouler les morceaux dans l’ordre. Une palette de combinaisons est possible. Ingénieux et inventif. La démocratisation de la musique est en route.

Sur la route des vacances, la musique part à la rencontre de tous les publics

La Terre en colère parcourt la France tout l’été. Après Guillaumes, Nice soyez au rendez-vous de Noyelles-sous-Lens du 17 au 20 août. Ce spectacle a fait l’objet d’un CD, qui sera remis dans les écoles à la rentrée.

Alice a séduit un portefeuille régalien, avec son pays merveilleux. Elle sera accueillie au ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, le 25 novembre prochain pour une séance d’enregistrement d’un CD et d’un DVD. En attendant, retrouvez-là sur sa page Facebook.

Quant à La Nouvelle Olympe, son CD de variété sera disponible au 2d semestre avant un spectacle-musical et la sortie de son long-métrage : suivez son actualité sur sa page Facebook.