Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

Mummenschanz
Mummenschanz

C’est parti ! La troupe Mummenschanz a démarré ses soirées au Théâtre Antoine de Laurent Ruquier. En cette période caniculaire, urbaine, vrombissante, accablante, autant dire que c’est un délice, cette parenthèse de quiétude. Plus d’une heure d’une tendre poétique de la vie, de ce bleu onirique, d’un bestiaire féérique, de silhouettes élastiques. #MUMMENSCHANZ c’est le silence, et davantage. Une symphonie de silence. C'est aussi de la souplesse et de la spiritualité, des soliloques serpentins, des spectres savoureux, saute-mouton, des symboles et des signes, des sumos, des supions, des souris, des singes, et même un éléphanteau et ce petit chat, presque Murr, comme dans une opérette ou une toile de Bonnard. C’est surprenant, tendre, interactif et le public joue, en symbiose. Les enfants rient de bon cœur, fascinés et conquis. Les formes évoluent avec du papier-toilette, du Sopalin, du scotch, du carton, du fil de fer, du tulle, et l’ensemble décline de petites saynètes, plus ou moins achevées laissant place à l'imaginaire et au merveilleux, qui se savourent comme des bulles légères de vies subaquatiques, terriennes, extraterrestres. C'est inattendu. Exactement le spectacle à privilégier cet été à Paris. Rafraîchissant, divertissant et touchant. Un joli conte d'été.

#MUMMENSHANZ

Au théâtre Antoine

Mummenshanz au Théâtre Antoine
Mummenshanz au Théâtre Antoine
Mummenshanz au Théâtre Antoine
Mummenshanz au Théâtre Antoine
Mummenshanz au Théâtre Antoine
Mummenshanz au Théâtre Antoine

Mummenshanz au Théâtre Antoine

Commenter cet article