Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

Philippe Muller
Philippe Muller

Jeudi 2 avril l’Orchestre de chambre de Paris proposait une soirée dédicace à Philippe Muller, à l’occasion des cinquante ans de carrière du violoncelliste. Neuf musiciens qui ont suivi son enseignement étaient réunis pour l’événement, et pas des moindres ! Gautier Capuçon, Marc Copey, Henri Demarquette, Anne Gastinel, Egdar Moreau, Raphaël Pidoux, François Salque, Sung-Won Yang. Mais aussi …. Jacques Rouvier au piano et Jean-Jacques Kantarow au violon, pour reconstituer le trio Rouvier-Kantorow-Muller fondé en 1970. Enfin, la violoniste Marianne Piketty fermait cette galerie impressionnante d’artistes, sous la direction d’Arie van Beek. Une soirée sophistiquée, raffinée et élégante. Un bal entre valses, jazz, danses irlandaises et flamenco. Des bandes son qui auraient pu sous-tendre le suspense d’un thriller. Almodovar ou Socrcese ? De la mélancolie hongroise. Du romantisme, du baroque, du classicisme. Des airs bucoliques que n’auraient pas reniés Rousseau. Des conversations entre violoncelles, violon et violoncelles, piano violon et violoncelles endiablées. Des ballades féroces ou simples, vibrantes comme le bourdonnement d’une abeille, légère ou poignantes. Ce concert était davantage qu’une soirée musicale, l’Orchestre de chambre de Paris, toujours soucieux d’enrichir son public, l’avait convié à un voyage à travers les époques, les continents, les arts. La dernière pièce interprétée : les neuf variations sur un thème rococo pour violoncelle et orchestre, de Piotr Ilitch Tachïkovski, ont été créées le 24 avril 1941 à Moscou par Daniel Shafra et Aleksander Melik-Pacahïev. Neuf …. qui porte bonheur pour les Arméniens. 24 avril … dont on célèbrera bientôt le centenaire du génocide de ce peuple. Chacun pouvait y entendre ce qu’il était venu y chercher, ou pas, se laissant porter par les 9 violoncelles qui se répondaient, et plus largement tous les instrumentistes qui se faisaient écho avec politesse. J’y ai entendu une alliance et une joie de vivre formidables, un optimisme réjouissant, qui soude par-delà les exterminations. Il était question de communion, comme à chacune des représentations de cet orchestre citoyen, porteur de valeurs essentielles. Qui s’investit en faveur des territoires, de l’éducation, de la solidarité, de l’insertion. Ce soir encore, l’ensemble a prouvé que la musique constituait un vecteur majeur d’exemplarité et de partage.

Les œuvres se sont enchaînées à un rythme régulier, comme les battements d’un cœur apaisé, le temps pour les auditeurs d’intégrer les sensations portées, les envolées, les vibrations, les terminaisons comme de petites suspensions dans la salle du TCE : Vivaldi (Concerto pour deux violoncelles en sol mineur) , Kodaly (Duo pour violon et violoncelle), Popper (Rhapsodie hongroise pour violoncelle et orchestre), Beethoven (Triple concerto pour piano violon violoncelle et orchestre en ut majeur), Giordani (Sonate n°2 pour deux violoncelles en fa majeur), Schubert (Trio n°1 pour piano violon vio ;oncelle en si bémol majeur), Sollima (Violoncelles, vibrez !), Tachïkovski (Variations sur un thème rococo pour violoncelle et orchestre).

Ce concert était enregistré pour diffusion sur France Musique le 8 avril à 20h.

Prochain rendez-vous de l'Orchestre de chambre de Paris au TCE : mardi 7 avril pour une soirée hongroise, qui promet beaucoup d’émotions.

www.orchestredechambredeparis.com

www.theatrechampselysees.fr

www.francemusique.fr

Retrouvez Henri Demarquette, à l'occasion des Moments Musicaux de Gerberoy, dans l'Oise, le vendredi 12 juin, accompagné d'Alain Planès au piano ! Ils se produiront dans la Collégiale de l'un des plus beaux villages de France. Une programmation artistique conçue avec La Belle Saison - Concert halls.

Concert-hommage Philippe Muller au Théâtre des Champs-Elysées avec l'Orchestre de chambre de Paris
Concert-hommage Philippe Muller au Théâtre des Champs-Elysées avec l'Orchestre de chambre de ParisConcert-hommage Philippe Muller au Théâtre des Champs-Elysées avec l'Orchestre de chambre de Paris

Concert-hommage Philippe Muller au Théâtre des Champs-Elysées avec l'Orchestre de chambre de Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article