Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

De gauche à droite. Pour le groupe La Poste : Dominique Blanchecotte, déléguée de la Fondation, Philippe Wahl, PDG du groupe. Pour le festival : Régine Hatchondo, présidente, Evelyne Prawidlo, directrice déléguée, Olivier Chaudenson, directeur
De gauche à droite. Pour le groupe La Poste : Dominique Blanchecotte, déléguée de la Fondation, Philippe Wahl, PDG du groupe. Pour le festival : Régine Hatchondo, présidente, Evelyne Prawidlo, directrice déléguée, Olivier Chaudenson, directeur

La conférence de presse des 16ème Correspondances de Manosque-La Poste, conçue par l’association Mille et Une Nuits de la Correspondance, s’est tenue au siège du groupe La Poste, mercredi 10 septembre, en présence de Philippe Wahl, son président directeur-général, Dominique Blanchecotte, déléguée générale de la Fondation La Poste, partenaire du festival depuis l’origine. L’équipe des Correspondances de Manosque se trouvait au complet : Régine Hatchondo, présidente et conseillère culture au cabinet du 1er ministre, Claude Chaudenson, directeur, Evelyn Prawidlo, directrice déléguée. Ainsi que les auteurs qui font l’actualité, bien sûr, car il est désormais une tradition pour cette conférence de lancement : des lectures ponctuent les discours officiels.

Philippe Wahl a introduit l’événement avec aisance et humour : « La mission de la Fondation et du groupe La Poste est d’accompagner l’écriture sous toutes ses formes, pas nécessairement littéraire pure, mais aussi épistolaire, l’écriture novatrice, de rue, des marges, y compris au travers d’ateliers dans les prisons… » ; « Moi-même je commence les conseils d’administration du groupe par quelques conseils de lecture, pour orienter les échanges… L’un de mes préférés -Le Pont sur la Drina, et j’échange volontiers quelques sélections littéraires avec mon épouse, qui s’inscrit dans un registre pointu alors que je suis plutôt Meanstream… » ; « J’aime être bouleversé par des projets de livres, des écritures stimulantes, et je me réjouis que le Groupe La Poste et sa Fondation soient partenaires de festivals dédiés à la littérature et s’engagent en faveur du livre » ; « Je n’exclue pas l’idée de proposer un prix littéraire des postiers écrivains ! », a-t-il déclaré en guise de conclusion, avant de passer la parole à Dominique Blanchecotte : « Cette 16ème édition, construite avec les postiers de Manosque, notamment deux facteurs impliqués, nous remplit de joie ».

Enfin, Olivier Chaudenson s’est exprimé : « La Fondation et le groupe La Poste soutiennent depuis l’origine ce festival, un tel partenariat se construit dans la durée pour devenir l’événement littéraire parmi les plus désirés des auteurs. Le public nous renouvelle sa confiance, sa volonté de découvrir de nouveaux textes, d’assister aux Ecritoires, de travailler une écriture solidaire, de lire ces romans qui parcourent le monde… » ; « L’identité des Correspondances de Manosque réside aussi dans la musique, complémentaire d’extraits de romans ; Manosque invite en résidence les auteurs… » ; « Je remercie les médias, les partenaires fidèles pour leur soutien et les pouvoirs publics… ».

Joy Sorman a lu un extrait de « La peau de l’ours » (Gallimard), Nathalie Kuperman a poursuivi avec « La loi sauvage » (Gallimard), puis Serge Joncour « L’Ecrivain National » (Flammarion) et enfin, Gauz, qui créé le buzz de cette rentrée, avec son premier roman « Debout-Payé (Le Nouvel Attila).

Tous les invités ont terminé la soirée autour du cocktail, dans l’Espace marque du groupe La Poste, avant l’envol vers Manosque, tel cet oiseau bleu qui s’élance et traverse ce rond jaune, soleil fertile.

Correspondances de Manosque-La Poste, du 24 au 28 septembre

Programme, partenaires, invités et informations en cliquant sur :

www.correspondances-manosque.org

www.laposte.fr

www.fondationlaposte.org

www.lp-conseils.com

Visuel Correspondances Manosque 2014

Visuel Correspondances Manosque 2014

Commenter cet article