Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Kévorkian

Expo : MONUMENTA

Vernissage presse #monumenta au Grand Palais. Pour cette édition de MONUMENTA, les artistes Ilya et Emilia Kabakov ont créé "L'étrange cité", du 10 mai au 22 juin. Une œuvre énorme qui démarre aux pieds d'une coupole inversée aux tubes fluorescents sous un rythme musical hypnotique. La musique prend davantage de place que la religiosité recrée. Puis l'étrange cité se compose de 5 édifices a priori austères (Musée vide au son de JS Bach, Manas, Centre des énergies cosmiques, Comment rencontrer les anges, Portails), d'un blanc spectral ou biblique. L'endroit est sacré, les séraphins sont à portée de mains. Baroque, mystique, philosophique, mystérieux, vaporeux. Vous hésitez à franchir la porte, pour vous retrouver... ? Vous seuls saurez où. Explorez l'étrange ville-Utopique, un « rêve de l'au-delà », un monde onirique au milieu de notre quotidien, où chaque bâtiment est conçu comme un récit poétique et une réflexion sur la mémoire et le temps, composé de sculptures et de peintures d’Ilya Kabakov. Entre blanc et noir, Enfer et Paradis, les Kabakov vous invitent à inter-réagir.

"Nous venons d'un pays totalitaire, énonce Emilia Kabakov, nous ne vous donnons pas le choix du parcours, mais celui de découvrir ou non la cité baignée de cette lumière éblouissante". Le visiteur est au cœur, c’est le cas de le dire, de la cité artistique et chacun y trouvera une résonance qui lui est propre. Emilia Kabakov précise : « Dans l’étrange cité, cette installation totale connectée entre ciel et terre, on est frappé à l’entrée et à la sortie », La Nef du Grand Palais deviendrait-elle un nouveau lieu d'exil, magnifié ? Chut… le lien appelle au silence, comme une terre d’accueil sainte.

www.grandpalais.fr

Commenter cet article