Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par isabelle kévorkian

Noël Arménien le 6 janvier

Aujourd’hui, c’est Noël Arménien. Selon l’histoire des églises chrétiennes, la naissance du Christ était, jusqu’au IVè siècle, fêtée le 6 janvier. Ce jour-là marquait aussi la visite des rois mages et le baptême du Christ. Jésus était baptisé le jour de sa naissance, selon l’ancienne tradition chrétienne. Le passage au 25 décembre, initialement dévolu au culte du Dieu Soleil pour les païens, s’est réalisé de manière progressive par les différentes églises chrétiennes, jusqu’à être unanimement adopté en tant que jour de naissance de Jésus en 451, au concile de Chalcédoine. Les Arméniens, absents de ce concile, ont conservé la date du 6 janvier, fidèles aux traditions apostoliques du christianisme des premiers temps. Les célébrations de la Nativité s’étalent sur 9 jours, jusqu’au 13 janvier. De sorte, que pour une française d’origine Arménienne, les agapes commencent le 24 décembre pour s’achever le 13 janvier…

Joyeux Noël et bonne année. Chenorhavor nor dari yev sourp Dzenout !

En image, une carte représentant le territoire et les symboles arméniens : la mère nourricière, protectrice, qui porte sur son ventre 9 pierres précieuses figurant la famille ; la croix, symbole ultime ou les oiseaux couronnés ; des socles en Obsidienne… Autant de Barpanag, porte-bonheurs pour 2014.

Une carte originale traduite aussi en breton, réalisée par le président de l’association arméno-bretonne Menez-Ararat, Georges Kévorkian, historien (dernier livre paru chez l'Harmattan : "La France chassée de l'Empire Ottoman").

www.menezararat.fr

Commenter cet article