Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par isabelle kévorkian

Grand Prix Cinéma ELLE 2013 : "The Immigrants"

« The Immigrants », James Gray (2h)

Avec Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner…

De quoi parle ce film ? Deux sœurs polonaises émigrent vers une terre de promesses, New York. 1921. Echouées à Ellis Island, l’une est mise en quarantaine tandis que l’autre, Marion Cotillard, est sauvée par Joaquin Phoenix, un proxénète. Marion –Ewa dans le film, va se damner pour sauver sa sœur. Prier, se confesser à l’église, reluquer son pendentif croix porte-bonheur, la purifiera-t-elle ? C’est mélo et chiant comme la couleur sépia qui recouvre l’histoire et l’emprisonne. Comme la musique discontinue du début à la fin, qui compenserait l’absence de jeu, de dialogues, de rebondissements, de contexte historique ? Joaquin Phoenix en fait des caisses et Marion Cotillard, quant à elle, tourne sa tête tantôt à droite, tantôt à gauche et, à l’instar de sa marionnette des Guignols répète sans cesse : « Taiiink iiiou ». Elle est éplorée et nous ennuie.

Sortie le 27 novembre 2013. Décevant.

Pour découvrir l’ambiance qui régnait à Ellis Island, je vous conseille plutôt l’extraordinaire bande dessinée de Shaun Tan : « Là où vont nos pères ». Admirable, un joyau. Un pur moment de silence, à couper le souffle. A la mémoire des exilés qui ont échoué à Ellis Island. Des visages stupéfiants. La couleur Sépia prend tout son sens.

www.elle.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :