Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par isabelle kévorkian

Communication & Entreprise : Marie-Christine Oghly invitée du dîner TFTC !

Au sein de Communication & Entreprise, première association de communicants de France, le réseau féminin TFTC « Toutes Femmes Toutes Communicantes » se réunit chez Fauchon, place de la Madeleine, son QG, un soir chaque trimestre. Jeudi 7 novembre 2013, Marie-Christine Oghly, l’invitée de ce dîner auquel près de 100 femmes communicantes s’étaient inscrites, partageait ses convictions, tout en simplicité et authenticité.

Marie-Christine Oghly affiche un parcours édifiant, qui force le respect et l’admiration. Une maîtrise de géomorphologie, un DUT Tec de Co, un DEA d’Hydrologie, un DESS d’Aptitude à l’Administration d’Entreprises… Après avoir débuté sa carrière dans la communication et les relations publiques, fondé et rejoint des sociétés de consulting ou de grands groupes internationaux, elle préside aujourd’hui Solendi (www.solendi.com / Construction de logements sociaux ; Informations et conseils sur le 1% logements pour les salariés, aides pour les jeunes, aides à la mobilité pour les couples…). « Sans logement, pas d’emploi, cet engagement-là est donc essentiel » précise-t-elle. Elle préside aussi le MEDEF Ile-de-France (www.medef-idf.fr / Mouvement des entreprises de la région), seule organisation patronale qui peut se targuer d’être dirigée par une femme. « Pourtant ce n’était pas gagné, lorsque je me suis présentée, 3 hommes ont proposé leur candidature à la veille des élections pour faire barrage… », s’en amuse-t-elle aujourd’hui. Ce recul lui permet-il d’exercer son mandat avec talent et humilité ? « Je fais de la diplomatie, je négocie avec les institutions, les partenaires de la région… ».

Marie-Christine Oghly est une femme exemplaire, remarquable au sens noble. Par son engagement, son militantisme. « Oser. Cesser d’être inhibées. Agir puis réfléchir, il y a toujours une solution. Oser prendre la parole, s’affirmer. Avoir systématiquement une idée à soumettre, une opinion à émettre, quelque chose à formuler. Se faire remarquer, se faire entendre pour dépasser le plafond de verre ». Son secret, qu’elle partage volontiers : « S’engager, sans cul-pa-bi-lité. Cela implique de passer moins de temps en famille, avec ses amis, mais le temps consacré est de qualité. On est incarnées, présentes et disponibles à chaque moment, pour chaque interlocuteur, dans chaque situation. Il faut cloisonner. Par exemple, j’ai trois téléphones et différentes boîtes mails. Je suis sur les réseaux sociaux aussi, mais je filtre et ne peux répondre à tout. S’engager, en faisant fi des remarques systématiques sur la coiffure, l’aspect vestimentaire ou les clichés sur la vie de famille incompatible avec les responsabilités. Dépasser, ignorer, les lieux communs réservés aux femmes ». Et de conclure par une formule vertueuse : « Les réseaux féminins constituent un tremplin, par ailleurs chez la femme il existe rarement d’inimitiés, plutôt du soutien. Seules nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles ! ».

Marie-Christine Oghly régit sa vie personnelle, de chef d’entreprise et de militante selon une logique de cibles, ce même principe qui sous-tend les meilleures stratégies de communication. TFTC, qu’on se le dise !

www.communicationetentreprise.com

(photo : en compagnie de Marie-Christine Oghly et de Frédérique Agnès)

Retrouvez l'article sur me blog de Communication & Entreprise : http://www.communicationetentreprise.com/le-kiosque/webzin/detail-webzin/article/marie-christine-oghl.html

Commenter cet article